Wednesday, 31 July 2013

1er août SAINT PIERRE AUX LIENS

( Rappel du Post du 01/08/2011 )

1er août 
SAINT PIERRE AUX LIENS. 

Hérode Agrippa, roi des Juifs, fit, en l’an 42, emprisonner saint Pierre pour gagner l’affection du peuple. Son but était de le faire mourir après la fête de Pâques. L’Eglise de Jérusalem, instruite de ces événements, se mit en prière pour obtenir la délivrance du premier des disciples du Sauveur, et ses prières furent exaucées, malgré toutes les précautions prises par Hérode pour empêcher que son prisonnier ne lui échappât.
Cependant saint Pierre jouissait d’une tranquillité profonde, se reposant sur la Providence de tout ce qui pourrait arriver. Dieu choisit pour sa délivrance la nuit qui précédait le jour où devait se faire son exécution. Pierre était gardé par seize soldats, dont quatre faisaient sentinelle tour à tour ; deux dans la prison auprès de lui et deux à la porte. Il était lié de chaînes et dormait tranquillement au milieu de ses gardes.
Vers minuit, la prison fut éclairée par une lumière éclatante ; un ange paraît auprès de l’apôtre, l’éveille en le poussant par le côté, lui dit de se lever, de mettre sa ceinture, d’attacher ses souliers, de prendre son vêtement et de le suivre. Au même moment, les chaînes tombent des mains de Pierre ; il obéit et marche à la suite de l’ange. Lorsqu’ils eurent tous deux passé le premier et le second corps de garde, ils vinrent à la porte de fer, par où l’on va à la ville, laquelle s’ouvrit d’elle-même devant eux : de sorte qu’étant sortis, ils allèrent ensemble jusqu’au bout de la rue, et alors l’ange disparut.
Pierre avait cru jusque-là que tout ce qui se passait n’était qu’un songe. Mais il reconnut qu’il avait été délivré miraculeusement, et il en bénit le Seigneur. Il vint à la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où plusieurs disciples étaient réunis et priaient pour sa délivrance. Comme il frappait à la porte, une jeune fille, nommée Rhodé, vint écouter qui c’était. Ayant reconnu sa voix, elle courut, toute transportée de joie, dire aux disciples que Pierre était à la porte. On ne la crut point et l’on dit que c’était l’ange gardien de l’apôtre, que Dieu envoyait pour quelque événement extraordinaire.
Cependant Pierre continuait à frapper ; on lui ouvrit enfin. Il raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison, commanda de raconter cela à Jacques et aux frères et, quittant la ville, se retira dans un lieu où il put être en sûreté. Le lendemain matin, il y eut un grand trouble parmi les soldats, pour savoir ce que Pierre était devenu, et Hérode fit mettre les gardes à mort sous prétexte qu’ils avaient favorisé son évasion.
En 439, Eudoxie, épouse de Théodose le Jeune, étant allée à Jérusalem, reçut en présent la chaîne dont Hérode avait lié Saint Pierre ; elle l’envoya à sa fille Eudoxie, épouse de Valentinien III ; celle-ci en fit présent, à Rome, au Souverain-Pontife, qui lui montra de son côté la chaîne qui avait servi à lier le saint apôtre, lorsqu’il fut emprisonné par Néron. Comme le Souverain-Pontife les approchait pour les comparer, elles se réunirent et ne formèrent plus qu’une seule chaîne. Cette chaîne a opéré plusieurs guérisons miraculeuses.
PRATIQUES. — La délivrance de Saint Pierre nous fait voir quelle est l’efficacité de la prière publique. Efforçons-nous donc de prendre part aux prières que l’on fait le soir dans les églises ou au moins faisons chaque jour en commun la prière dans nos familles.
PRIÈRE. — Ô Jésus, qui avez promis de vous trouver au milieu de deux ou trois personnes assemblées pour prier en votre nom, donnez-nous l’esprit de prière, afin que nous obtenions toutes les grâces 
A.I.

Y jeudi 1er août 2013 ORDO LITURGIQUE de la férie

ORDO LITURGIQUE
( Cet Ordo se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. )
Année :  2013.
Mois : août.
Semaine entre le Dixième Dimanche après la Pentecôte
et le Onzième Dimanche après la Pentecôte.
jour: jeudi 1 août 2013.
Fête: de la férie.
Couleur: vert.
Classe: 4ème classe.
Épître: 1_Co XII, 2-11.

Évangile: Lc XVIII, 9-14.
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le mot de Yannick:

Lisez ce que dit laportelatine ( page d'accueil ) sur cet Ordo qui se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960:




Cet Ordo se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. 


Préparé par une Commission Liturgique nommée par Pie XII et composée de prélats et liturgistes traditionnels, ce Code est "le couronnement de tout le travail d'ordonnancement du culte public de l'Eglise commencé après le Concile de Trente et de l'oeuvre de saint Pie V [...] reprise récemment par saint Pie X et par Pie XII". 
 c'est nous qui mettons  en gras, suite:

Jean XXIII, après de longues hésitations (en raison du prochain Concile), a décidé de publier cette oeuvre achevée en 1959; Pie XII était mort le 9 octobre 1958.
------------------------------------------------
Suite du mot de Yannick: Composée de prélats et de liturgistes traditionnels ? Je demande les noms, car la fête de 'Saint Pierre aux liens' est tout simplement supprimée, et remplacée par les Saints Maccabées  ( admirables mais d'avant le Christ  ! à croire que parmi ces prélats l'un d'eux préférait le judaïsme au christianisme. Enlever la fête de 'Saint Pierre aux liens', il fallait le faire ??? ) qui n'était avant qu'une Mémoire.
Quant aux 'Traditionalistes',  ils font l'impasse autant sur 'Saint Pierre aux Liens' que sur 'les Maccabées', et la fête devient: 'de la férie'. 
Paul VI, nous avons besoin de vous !
Chaque 1er AOÛT, c'est, pour certains survivantistes, un jour spécial où l'on pense et prie plus particulièrement pour PAUL VI, TOUJOURS VIVANT ET PRISONNIER, au VATICAN, si l'on interprète bien Marie Julie Jahenny, par les FORCES DU MAL QUI ONT PRIS POSSESSION DES LIEUX.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------
M.R.C.E.R. imprimatur 1943
Le Ier AOÛT
Saint Pierre aux Liens
Double-majeur - ( Orn. blancs )

Nous célébrons aujourd'hui la fête de la dédicace de l'église élevée au Mont Esquilin en l'honneur du Prince des Apôtres et dans laquelle on conserve les chaînes avec lesquelles il avait été tenu captif. De tout temps cette relique de l'Apôtre de Rome jouit d'une haute vénération.
Messe: Nunc scio vere, de la fête du 29 juin
Oratio propre
Mémoire de Saint Paul
Mémoire des Saints Maccabées, Martyrs.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
De 1943 à 1956 la foi s'est affaiblie peu à peu, comme il est dit à La Salette, et ça se ressent dans la rédaction des textes des fêtes des saints:
M.Q.E.V. imprimatur 1956 p. 1828
LE Ier AOÛT
Saint Pierre aux liens
Double majeur. Blanc
On fête aujourd'hui la dédicace de la basilique Saint-Pierre-aux-liens, construite à Rome vers 432 sur la colline de l'Esquilin et consacrée le 1er août ( 1 ).
(1) La date semble avoir été choisie à dessein pour substituer une fête chrétienne à la fête païenne du 1er août en l'honneur d'Auguste. Par flatterie pour l'empereur, on avait donné son nom à un des mois de l'année: le 6e à partir de mars, car l'année commençait en mars ( les mois suivant ont gardé leur nom ancien: septembre, octobre, novembre, décembre ).
À cette époque déjà, on y vénérait les « vincula Petri », deux chaînes ( 23 chaînons, avec un anneau pour serrer le cou, et un autre morceau de 11 chaînons), que la tradition considère comme ayant été celles de Saint Pierre.
À l'exception de l'alléluia et des oraisons, toute la messe est la reprise de celle du 29 juin pour la fête de Saint Pierre et de Saint Paul. 
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

 M.Q.E.V. imprimatur 1961 p. 1695
LE Ier AOÛT
LES SAINTS MACCABÉES
Martyrs
Mémoire - Rouge
Les sept frères Maccabées furent martyrisés avec leur mère sous Antiochus, vers 150 avant le Christ. L'Écriture nous raconte leur mort magnifique ( 2 Maccabées  7 ). Leurs reliques, honorées à Antioche du temps de saint Jérôme, furent transportées à Rome, à Saint-Pierre-aux liens, au cours du VIe siècle.
De la fête de Saint Pierre aux liens: PLUS RIEN !
Allez lire dans la page d'accueil de laportelatine, 1er août,  le sanctoral: Saint Pierre aux liens et sur les Machabées. Quel dommage qu'ils ( les Traditionalistes ) ne soient pas dans la vérité totale: Paul VI toujours vivant prisonnier des forces du mal maîtresses au Vatican, remplacé par un sosie mort en 1978. Traditionalistes: vous croyez que François est pape et il tolère les prêtres homosexuels ? François n'est pas pape, il est revêtu d'une peau d'agneau et parle à la dragonne sous la surveillance des communistes ( pas les chinois ! ).
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1 août Saint Ange du jour

AOÛT ( Consacré au Cœur Immaculé de Marie )

« Marie était toute embrasée de l’Amour divin. Ce Feu sacré n’avait laissé en Elle que pitié et dévouement pour les affections terrestres. » ( Saint Antonin )


– 1 août – PRIÈRE AU SAINT ANGE DU JOUR.

« Saint Ange du jour,

Saint BATHUEL, IV ( Domination ), Ange du repentir d’amour,

donnez-nous toutes les grâces que nous pouvons implorer pour nous, pour l’Église et les hommes.

Mais demandez aussi aux autres anges qu’ils implorent eux-aussi des grâces particulières pour nous en ce jour qui est celui de votre fête.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Ainsi soit-il »

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
CALENDRIER PERPÉTUEL DES SAINTS ANGES Editions D.F.T. - B.P. 28 - F 35370 ARGENTRÉ DU PLESSIS


PROTECTION ANTI-SOSIE DE MON IDENTITÉ ( SUITE 2 )

PROTECTION ANTI-SOSIE DE MON IDENTITÉ ( SUITE 2)
Photo d'en haut: Ceci est la paume de ma main droite.
Si vous voyez d'autres lignes, c'est de la main de quelqu'un qui veut se faire passer pour moi.
Photo d'en bas: Remarquez le bout de mon petit doigt main droite ( pulpe ), on y voit la marque d'une coupure ancienne.

On peut faire des tas de choses avec un bon sosie pour démolir un homme. Ça a marché avec Paul VI et avec sœur Lucie, pourquoi ça ne marcherait pas pour d'autres. Même les Traditionalistes s'y sont laissé prendre avec Paul VI et sœur Lucie.




EXERCICES SPIRITUELS DE SAINT IGNACE DE LOYOLA ( PRISE DE CONNAISSANCE DE ) ( 2 )

EXERCICES SPIRITUELS DE SAINT IGNACE DE LOYOLA ( PRISE DE CONNAISSANCE DE ) ( 2 )

EXERCICES APPORTÉS PAR MARIE.
« Dans la retraite de Manrèse, saint Ignace apprit de la mère de DIEU elle-même comment il devait combattre les combats du Seigneur. Ce fut comme de ses mains qu’il reçut ce code si parfait — c’est le nom qu’en toute vérité nous pouvons lui donner — dont tout soldat de Jésus-Christ doit se servir. Nous voulons parler des Exercices spirituels, qui, selon la tradition, furent donnés du ciel à saint Ignace. Non qu’il ne faille estimer les autres exercices de ce genre, en usage ailleurs, mais, en ceux qui sont organisés selon la méthode ignatienne, tout est disposé avec tant de sagesse, tout est en si étroite coordination que, si l’on n’oppose pas de résistance à la grâce divine, ils renouvellent l’homme jusque dans son fond et le rendent pleinement soumis à la divine autorité. »

Meditantibus nobis, 1922.
[ p. 304 a ]

EXERCICES SPIRITTUELS DE SAINT IGNACE DE LOYOLA ( PRISE DE CONNAISSANCE DES ) ( 1 )

Page de gauche:
« Saint Ignace reçut comme des mains de la Mère de DIEU le Code dont tout bon soldat du Christ doit faire usage ». ( Meditantibus .)

Page de droite:
AVIS GÉNÉRAUX POUR LES EXERCICES SPIRITUELS
suivant la Méthode de saint Ignace
TELS QU'ILS SONT DONNÉS
DANS LES RETRAITES DE
L'OEUVRE DE COOPÉRATION
PAROISSIALE DU CHRIST ROI

« Les Exercices de saint Ignace seront toujours l'un des moyens les plus efficaces pour la régénération spirituelle du monde
et pour sa correcte ordonnance,
mais à la condition de continuer à être authentiquement ignatiens... »
Sa Sainteté Pie XIII 24-10-1948
aux A.R.P. de Catalogne

Tuesday, 30 July 2013

CITATIONS DE CIRCONSTANCE ( 1 )

CITATIONS DE CIRCONSTANCE ( 1 )

18 Jésus s’approcha et leur parla ainsi : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.
19 Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, les  baptisant au nom du Père et du Fils, et du Saint-Esprit.
20 leur apprenant à observer tous les commandements que je vous ai donnés. Et maintenant, moi, je serai avec vous toujours, jusqu’à la fin du monde. »
Mat XXVIII 18-20. ( Crampon imprimatur 1960 )
-------------
17 « N’allez pas croire que je sois venu abroger la Loi ou les Prophètes: je ne suis pas venu abroger mais parfaire.
Mat V, 17.  ( Crampon imprimatur 1960 )
-----------------
« Une femme ne portera pas un habit d’homme, et un homme ne mettra pas un vêtement de femme; car  quiconque fait cela est en abomination à Yahweh, ton DIEU. »
Deut XXII 5 ( Crampon imprimatur 1960 )
-----------------------
« Si un homme couche avec un homme comme on fait avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable,  ... »
Lévitique XX 13
--------------------
« Si un homme couche avec une femme qui a son indisposition menstruelle et découvre sa nudité, il a dévoilé son flux, et elle a découvert le flux de son sang, ils seront retranchés tous deux de leur peuple. »
Lévitique XX 18
-----------------------
« Que celui d’entre vous qui est sans péché, soit le premier à lui jeter la pierre. »
Jean VIII 7

------------------
« Vous serez saints, car je suis saint, ( moi ) Yahweh, votre DIEU. »
Lévitique XIX 2

Monday, 29 July 2013

31 juillet Saint Ignace de Loyola, confesseur ( XVe Siècle )

31 juillet
SAINT IGNACE DE LOYOLA ( XVe SIÈCLE )
Saint Ignace de Loyola naquit l’an 1491, dans cette partie de la Biscaye qui porte le nom de Guipúzcoa. Sa famille était noble et distinguée dans la province. Il fut élevé à la cour d’Espagne parmi les pages du roi catholique, et prit le parti des armes.
Il se distingua par sa valeur en plusieurs rencontres, et ne songeait qu’à acquérir de la gloire et à vivre conformément aux idées du monde. Mais le moment marqué par la providence pour sa conversion ne tarda pas d’arriver. Il se trouva assiégé dans la citadelle de Pampelune, où il parut plus d’une fois sur la brèche, soutenant avec un courage intrépide plusieurs assauts, dans un desquels il eut la jambe cassée d’un coup de canon. Ce malheur hâta la prise de cette citadelle, où il commandait. Ignace se fit transporter au château de Loyola, qui appartenait à son père. Comme sa guérison fut longue et difficile, il demanda quelques romans pour se désennuyer; il ne s’en trouva point dans le château; on lui apporta la Vie des Saints, et il aima mieux les lire que de passer ses jours dans une ennuyeuse oisiveté. Il fut frappé de ce que tous ces héros du christianisme avaient fait pour sauver leur âme, et il prit la résolution de les imiter. Il eut le temps de former à loisir le projet de sa conversion, et on peut dire qu’elle fut héroïque et digne de son grand cœur.
Dès qu’il fut parfaitement guéri, il se rendit à Montserra, lieu célèbre par le concours des pèlerins et par la dévotion des fidèles, qui y accouraient en foule pour implorer la protection de la mère de DIEU. Il fit une confession générale de tous les péchés de sa vie avec tant de componction et de larmes, que son confesseur en fut vivement touché. Il veilla une nuit devant l’image de la Mère de DIEU, et suspendit son épée à un des piliers de l’église. Il donna ensuite aux pauvres les riches habits qu’il portait, se rendit à l’hôpital de Manrèze dans l’équipage le plus pauvre et le plus humiliant, et s’attacha au service des malades.
Malgré son déguisement, on s’aperçut que cet homme n’était pas de la condition des pauvres. Voyant que l’on commençait à le respecter, il alla se cacher dans une grotte près de la ville, où il fut uniquement occupé de la prière et des exercices de la pénitence. Ce fut là qu’il composa le livre des Exercices spirituels, qui a donné la première idée de ces retraites où l’on ne s’applique qu’à méditer les vérités du salut, et qui ont fait tant de fruit dans les âmes.
Il désira de visiter les Lieux-Saints et fit le voyage de Jérusalem. À son retour, il résolut de se consacrer aux travaux de l’apostolat. Il vint à Paris l’an 1528, pour y finir ses études. Ce fut là qu’il s’associa quelques compagnons qui étudiaient comme lui dans l’Université, et qu’il jeta les fondements d’une compagnie d’hommes apostoliques, destinés à faire une guerre éternelle aux ennemis de Jésus-Christ et de l’Église. L’an 1534, ils firent vœu, dans l’église de Montmartre, de se rendre dans la Palestine, pour y travailler à la conversion des infidèles, ou si ce voyage ne pouvait avoir lieu, d’aller se présenter au pape pour lui offrir de travailler sous ses ordres partout où il lui plairait de les envoyer.
Le pape Paul III reçut avec plaisir les offres de ces nouveaux ouvriers, et les employa utilement pour le service de l’Église, qui était alors déchirée par l’hérésie dans toutes les parties de l’Europe. Ils étaient habiles et formés par un grand maître dans la science des saints. Ce fut l’an 1540 que le pape donna son approbation à la compagnie établie par saint Ignace, qui en fut élu le premier général. Ce ne fut pas sans répugnance qu’il accepta cette dignité; et quelques années après, il résolut de s’en démettre; mais aucun de ses disciples n’y voulant consentir, il les gouverna jusqu’à sa mort avec une profonde sagesse et un zèle encore plus grand pour la gloire de DIEU et pour les intérêts de l’Église.
Cette compagnie fit par ses soins de rapides progrès. Il ne cherchait dans son établissement que le salut du prochain, la gloire de DIEU et l’avantage de la religion; et tout le temps qu’il pouvait dérober au gouvernement de son Ordre, il le donnait aux bonnes œuvres. Ce corps religieux a rendu d’importants services à la religion et à la société, particulièrement dans la direction des consciences et pour l’éducation de la jeunesse.
Saint Ignace fut favorisé d’un grand nombre d’extases et d’apparitions miraculeuses qui marquaient la pureté de son âme et son union intime avec DIEU, et on pouvait le regarder comme un parfait modèle de toutes les vertus religieuses dont il donnait des règles aux autres.
Il mourut à Rome, l’an 1556, et fut canonisé, l’an 1622, par le pape Grégoire XV, à la prière de la plupart des princes catholiques de l’Europe.
PRATIQUES. — Ignace de Loyola, détrompé par sa propre expérience, et encore plus par la grâce, de l’illusion de la gloire humaine, tourne toutes ses affections vers Celui qui seul est le principe et la fin de toute gloire solide. Ignace n’avait presque rien appris; mais il ne respirait que pour la gloire de DIEU, et dès lors l’esprit de DIEU l’instruisit de tout ce qu’il y a de plus sublime dans la science des saints, et par surcroît de ce qu’il peut y avoir de plus parfait dans la sagesse humaine. Ses constitutions font l’admiration des politiques mêmes du siècle; et ses Exercices le mettent au premier rang des maîtres de la vie spirituelle. Il forma des disciples dont le zèle embrassait l’univers. Il fut le fondateur d’une société qui rendit à la religion des services immenses, et dont la perte a été une calamité pour l’Église. Oh ! si nous étions pénétrés comme saint Ignace d’un ardent amour de DIEU, de quel bien ce puissant mobile ne nous rendrait-il pas capables !
PRIÈRE. — Seigneur qui, dans un siècle d’erreurs, de troubles et de scandales, suscitâtes des hommes apostoliques qui défendirent votre Église contre les attaques de ses ennemis et qui en reculèrent même les bornes jusqu’aux extrémités du monde, voyez les circonstances plus déplorables encore où nous nous trouvons. L’irréligion s’est glissée dans toutes les classes de la société; la foi est presqu’éteinte et votre vigne est ouverte de toutes parts, faute d’ouvriers pour la cultiver: formez, Seigneur, des pépinières de ministres évangéliques, animés de votre esprit, brûlants de zèle pour le salut des âmes et renouvelez la face de votre Église pour la plus grande gloire de votre nom.

A.I.

mercredi 31 juillet 2013 ORDO LITURGIQUE Saint Ignace de Loyola, confesseur

ORDO LITURGIQUE
( Cet Ordo se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. )
Année :  2013.
Mois : juillet.
Semaine entre le Dixième Dimanche après la Pentecôte
et le Onzième Dimanche après la Pentecôte.
jour: mercredi 31 juillet 2013.
Fête: Saint Ignace de Loyola, confesseur.
Couleur: blanc..
Classe: 3ème classe.
Épître: 2_Tm II, 8-10 | 2_Tm III, 10-12.

Évangile: Lc X, 1-9.


31 juillet Saint Ange du jour

31 juillet – PRIÈRE AU SAINT ANGE DU JOUR.

       « Saint Ange du jour, Saint RAZAEL, II ( Chérubin ), ‘Sagesse de DIEU’,

donnez- nous toutes les grâces que nous pouvons implorer pour nous, pour l’Église et les hommes.

Mais demandez aussi aux autres anges qu’ils implorent eux-aussi des grâces particulières pour nous en ce jour qui est celui de votre fête.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur.


Ainsi soit-il »

30 juillet Les Saints Abdon et Sennen, martyrs ( IIIe Siècle )

30 juillet
LES SAINTS ABDON ET SENNEN, MARTYRS ( IIIe SIÈCLE ).
Ces deux saints étaient Persans d’origine. Ils furent, sous l’empereur Dèce, accusés d’inhumer, dans une terre qui leur appartenait, les corps des martyrs que l’on laissait sans sépulture. Saisis par ordre de l’empereur, ils furent, sur leur refus d’adorer les faux dieux, jetés d’abord dans une étroite prison, puis attachés au char de triomphe de l’empereur à son retour à Rome. Leur fidélité à Jésus-Christ fut ici de nouveau éprouvée ; mais comme non-seulement ils se montrèrent inébranlables, mais qu’ils insultèrent  aux statues des idoles qu’on voulait les forcer d’adorer, ils furent exposés aux ours et aux lions, qui n’osèrent approcher d’eux. À cette vue, les exécuteurs des ordres du prince les percèrent de leurs glaives et les tuèrent. On traîna leurs cadavres jusqu’aux pieds de la statue du soleil et on les y laissa. Un diacre, nommé Quirinus, vint les prendre secrètement et les enterra dans sa maison.
PRATIQUES. — Malheur à ceux qui renient Jésus-Christ, le premier des biens ! Mais pour éviter ce malheur dans les temps orageux, soyons fidèles à nos devoirs envers ce divin Maître, dans les temps ordinaires. C’est le seul garant de notre fermeté, lorsque la tentation viendra.
PRIÈRE. — Seigneur, par le sang de vos martyrs, nous vous conjurons d’établir profondément votre foi dans nos âmes, et de ne jamais permettre qu’elle s’affaiblisse et qu’elle chancelle.
A.I.


Y mardi 30 juillet 2013 ORDO LITURGIQUE de la férie

ORDO LITURGIQUE
( Cet Ordo se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. )
Année :  2013.
Mois : juillet.
Semaine entre le Dixième Dimanche après la Pentecôte
et le Onzième Dimanche après la Pentecôte.
jour: mardi 30 juillet 2013.
Fête : de la férie.
Couleur : vert.
Classe : 4ème classe.
Épître : 1_Co XII, 2-11.

Évangile : Lc XVIII, 9-14.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Le mot de Yannick:
Lisez ce que dit laportelatine ( page d'accueil ) sur cet Ordo qui se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960:




Cet Ordo se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. 


Préparé par une Commission Liturgique nommée par Pie XII et composée de prélats et liturgistes traditionnels, ce Code est "le couronnement de tout le travail d'ordonnancement du culte public de l'Eglise commencé après le Concile de Trente et de l'oeuvre de saint Pie V [...] reprise récemment par saint Pie X et par Pie XII". 
 c'est nous qui mettons  en gras, suite:

Jean XXIII, après de longues hésitations (en raison du prochain Concile), a décidé de publier cette oeuvre achevée en 1959; Pie XII était mort le 9 octobre 1958.

Ma question est la suivante: Le M.R.C.E.R. imprimatur 1943 met les Saints Abdon et Sennen, Martyrs, le 30 juillet. Il dit: C'est vers le milieu du IIIe siècle que ces deux chrétiens, d'origine persane, furent massacrés, en haine de la foi, après une longue captivité et d'atroces supplices. Introït , Collecte, Epître, Graduel, Offertoire, Secrète, Communion et Postcommunion propres. 
Dans le M.Q.E.V. imprimatur 1961 qui suit le nouveau Code des Rubriques de sa Sainteté Jean XXIII, on parle de SAINT ABDON ET SAINT SENNEN martyrs Mémoire - Rouge
Abdon et Sennen sont deux martyrs orientaux ...même Introït, Collecte, Épître, Graduel, Offertoire, Secrète, Communion et Postcommunion propres que pour M.R.C.E. R. Rien n'a changé du Missel de 1943 à celui de 1961
Le 30 juillet est donc toujours leur fête, même depuis le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. Puisqu'ils ont droit à leur place dans le Missel.
Pourquoi laportelatine met-il 'de la férie '. Je ne critique pas, j'aimerais comprendre. Qui se trompe, laportelatine ou le Missel avec imprimatur de 1961, établi selon le nouveau Code des Rubriques de sa sainteté Jean XXIII, dit le Missel 1961 ? 
Bien sûr laportelatine nous parle fort élogieusement de Saint Abdon et Saint Sennen dans leur martyrologe et leur sanctoral. Mais leur place c'est dans l'Ordo Liturgique du jour, à la place 'de la férie', avec leur messe propre. Ou alors, qu'on m'explique. L'Église, c'est là où on vit le vrai et le juste. Et la justice c'est de rendre à chacun ce qui lui est dû. Qui a droit à une messe propre, qui a droit à un passage dans le martyrologe et le sanctoral.

30 juillet Saint Ange du jour

–30 juillet – PRIÈRE AU SAINT ANGE DU JOUR.
« Saint Ange du jour,
Saint JOHAIM, IX ( Ange ), Il paie le salaire de DIEU,
donnez-nous toutes les grâces que nous pouvons implorer pour nous, pour l’Église et les hommes.
Mais demandez aussi aux autres anges qu’ils implorent eux-aussi des grâces particulières pour nous en ce jour qui est celui de votre fête.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Ainsi soit-il »

Sunday, 28 July 2013

LITANIES DU PRÉCIEUX SANG DE NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST.

LITANIES DU PRÉCIEUX SANG 
DE NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST
( le mois de Juillet est consacré au Précieux-sang de Jésus )

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Père céleste qui êtes DIEU, ayez pitié de nous
Fils, Rédempteur du monde qui êtes DIEU, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint qui êtes DIEU, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte, qui êtes un seul DIEU, ayez pitié de nous.
Sang du Christ, fils unique du Père Éternel, sauvez-nous.
Sang du Christ, Verbe incarné, sauvez-nous.
Sang du Christ, Nouveau et Ancien Testament, sauvez-nous.
Sang du Christ, répandu sur la terre pendant son agonie, sauvez-nous.
Sang du Christ, versé dans la flagellation, sauvez-nous.
Sang du Christ, émanant de la couronne d’épines, sauvez-nous.
Sang du Christ, répandu sur la Croix, sauvez-nous.
Sang du Christ, prix de notre salut, sauvez-nous.
Sang du Christ, sans lequel il ne peut y avoir de rémission, sauvez-nous.
Sang du Christ, nourriture eucharistique et purification des âmes, sauvez-nous.
Sang du Christ, fleuve de miséricorde, sauvez-nous.
Sang du Christ, victoire sur les démons, sauvez-nous.
Sang du Christ, force des martyrs, sauvez-nous.
Sang du Christ, vertu des confesseurs, sauvez-nous.
Sang du Christ, source de virginité, sauvez-nous.
Sang du Christ, soutien de ceux qui sont dans le danger, sauvez-nous.
Sang du Christ, soulagement de ceux qui peinent, sauvez-nous.
Sang du Christ, consolation dans les larmes, sauvez-nous.
Sang du Christ, espoir des pénitents, sauvez-nous.
Sang du Christ, secours des mourants, sauvez-nous.
Sang du Christ, paix et douceur des cœurs, sauvez-nous.
Sang du Christ, gage de vie éternelle, sauvez-nous.
Sang du Christ, qui délivre les âmes du Purgatoire, sauvez-nous.
Sang du Christ, digne de tout honneur et de toute gloire, sauvez-nous.
Agneau de DIEU qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de DIEU qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de DIEU qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.
V/.  — Vous nous avez rachetés, Seigneur, par votre Sang.
R/. — Et vous avez fait de nous le royaume de DIEU.

Prions.  —  DIEU éternel et tout-puissant qui avez constitué  votre fils unique Rédempteur du monde, et avez voulu être apaisé par son sang, faites, nous vous en prions, que, vénérant le prix de notre salut et étant par lui protégés sur la terre contre les maux de cette vie, nous recueillions la récompense  éternelle dans le Ciel. Par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

29 juillet Sainte Marthe, vierge ( Ier Siècle )

29 juillet
SAINTE MARTHE, VIERGE ( Ier SIÈCLE ).
Sainte Marthe, sœur de Lazare et de Marie, dont il est parlé dans l’Évangile, appartenait à une famille distinguée de la Judée, mais que l’amitié dont l’a honorée le Sauveur du monde a rendue bien plus célèbre. Dans la première visite que Jésus-Christ fit à ces trois heureuses personnes, Marthe fit paraître un grand empressement pour le bien recevoir; Marie, sa sœur, au contraire, assise aux pieds du divin Maître, recueillait avec avidité toutes ses paroles. Marthe se plaignait au Sauveur de ce que Marie ne s’occupait pas également du service. Jésus lui répondit: « Marthe, Marthe, vous vous empressez et vous vous troublez dans vos préparatifs; une seule chose est nécessaire. »
Lazare étant quelque temps après tombé malade, Marthe et Marie firent prévenir Notre-Seigneur, qui ne vint pas immédiatement à Béthanie, sans doute pour manifester sa gloire et sa puissance. Cependant Lazare mourut et Jésus vint à la maison des deux sœurs. Comme il en approchait, Marthe, instruite de son arrivée, s’empressa d’aller à sa rencontre: « Seigneur, lui dit-elle, si vous eussiez été ici, mon frère ne serait point mort. » Jésus la rassura et lui fit espérer que son frère ressusciterait. Marthe ne voulut pas profiter seule du bonheur qu’elle avait eu d’entretenir le Sauveur, elle alla avertir sa sœur Marie, qui courut aussitôt au devant de son divin Maître, et se jeta à ses pieds en fondant en larmes. Elle était accompagnée d’un grand nombre de Juifs, qui étaient venus consoler les deux sœurs, et qui pleuraient aussi.
Ce triste spectacle toucha tellement le Sauveur, que se laissant aller à la douleur, il voulut montrer qu’il était homme, en faisant paraître du trouble et de l’altération sur son visage et dans tout son extérieur. Il demanda où on avait mis le corps de Lazare. On lui répondit :
« Seigneur, venez et voyez. » Il alla donc au tombeau avec eux, et il commanda qu’on ôtât la pierre qui le fermait. Marthe lui représenta qu’il y avait déjà quatre jours que le corps était dans le tombeau, et qu’il devait sentir mauvais. « Ne vous ai-je pas dit, répliqua Jésus, que si vous croyez, vous verrez la gloire de DIEU ? » Ensuite ayant adressé une prière à son Père, il cria à haute voix : « Lazare, sortez dehors. » À l’instant Lazare se leva, les pieds et les mains liés avec des bandes, et la tête enveloppée d’un suaire. Jésus commanda qu’on le déliât et qu’on le laissât aller. Plusieurs d’entre les Juifs qui étaient venus voir Marthe et Marie, témoins de ce miracle éclatant, crurent en Jésus-Christ et se mirent au nombre de ses disciples
Peu de temps après, et six jours avant la Pâque, Jésus étant revenu à Béthanie, on lui servit un grand souper; Lazare était à table avec lui, et Marthe les servait. Marie saisit cette occasion pour donner au Sauveur une marque de la profonde vénération qu’elle avait pour lui; elle prit un vase rempli d’excellents parfums, qu’elle lui versa sur les pieds, les essuyant avec ses cheveux.
Après l’Ascension du Sauveur, Lazare, Marthe et Marie, fuyant la persécution des Juifs, s’embarquèrent et vinrent aborder sur les côtes de Provence; ils travaillèrent à faire connaître le Sauveur, vécurent et moururent saintement. Les restes de saint Lazare sont à Marseille, ceux de sainte Marie-Magdeleine à saint Maximin, ceux de sainte Marthe à Tarascon, sur le Rhône.
PRATIQUES. — Nous n’avons, nous aussi, qu’une seule affaire essentielle, pour laquelle DIEU nous a créés et rachetés, et sur laquelle roule l’effrayante alternative de notre bonheur ou de notre malheur éternel. C’est le salut. Pensons-y bien.
PRIÈRE. — Seigneur Jésus, ne permettez pas que nous ayons le malheur de rendre inutile, par notre damnation, les peines et les souffrances que vous avez endurées pour le salut du monde.
A.I.


lundi 29 juillet 2013 ORDO LITURGIQUE Ste Marthe, vierge

ORDO LITURGIQUE
( Cet Ordo se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. )
Année :  2013.
Mois : juillet.
Semaine entre le Dixième Dimanche après la Pentecôte
et le Onzième Dimanche après la Pentecôte.
jour: lundi 29 juillet 2013.
Fête : Sainte Marthe, vierge.
Couleur : blanc.
Classe : 3ème classe.
Épître : 2_Co X, 17-18 | 2_Co XI, 1-2.


Évangile : Lc X, 38-42.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

29 juillet Saint Ange du jour

– 29 juillet – PRIÈRE AU SAINT ANGE DU JOUR.

« Saint  Ange  du jour,

Saint PHANAEL, VII ( Principauté ), Ange de la prudence de l’Amour,

donnez-nous toutes les grâces que nous pouvons implorer pour nous, pour l’Église et les hommes.

Mais demandez aussi aux autres anges qu’ils implorent eux-aussi des grâces particulières pour nous en ce jour qui est celui de votre fête.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Ainsi soit-il »


Saturday, 27 July 2013

APPRENDRE PAR CŒUR: Mc IX 23

APPRENDRE PAR CŒUR:

Saint Marc IX, 23.
« Tout devient possible pour celui qui croit. »

------------------------------------------------------------------------------------------------------------Contexte:

St Marc IX,

14 Ensuite, s'approchant des disciples, il vit une foule nombreuse qui les entourait, et les scribes en discussion avec eux.
15 Toute cette foule, surprise à la vue de Jésus, accourut pour le saluer.
16 Il leur demanda: « À quel propos discutez-vous avec eux ? »
17 Un homme de la foule lui répondit: « Maître, je vous ai amené mon fils: il est possédé d'un esprit muet
18 qui le jette par terre, partout où il le saisit; alors il écume et grince des dents et devient tout raide.
Et j'ai prié vos disciples de le chasser, mais ils n'ont pas pu le faire. »
19 Alors, Jésus leur répondit: « Ô race incrédule, jusques à quand vous supporterai-je ? Amenez-le moi ! »
20 Ils le lui amenèrent. Dès que l'enfant vit Jésus, l'esprit l'agita violemment; et tombant par terre, il se roulait en écumant.
21 Jésus questionna le père: « Depuis combien de temps cela lui arrive-t-il ? »
- « Depuis son enfance, dit-il,
22 l'esprit l'a souvent jeté dans le feu et dans l'eau pour le faire périr. Mais si vous pouvez porter remède, aidez-nous et ayez compassion de nous ! »
23 Et Jésus de lui dire: « Si vous pouvez quelque chose! ... Tout devient possible pour celui qui croit. »
24 Aussitôt le père de l'enfant s'écria: « Je crois! venez en aide à mon manque de foi! »
25 Alors Jésus, voyant accourir la foule, menaça l'esprit impur et lui dit: « Esprit muet et sourd, je te l'ordonne, sors de cet enfant, et ne reviens plus en lui. »
26 Et il sortit dans des hurlements et en de violentes convulsions. L'enfant devint comme mort, de sorte que plusieurs assuraient qu'il venait de trépasser.
27 Mais Jésus le prit par la main, le releva, et il se tint debout.
28 Quand Jésus fut entré à la maison, ses disciples demandèrent en particulier: « Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon ? »
29 Et il leur répondit: « Rien, si ce n'est la prière, ne peut expulser cette espèce de démons. »
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 Dans Matthieu XVII
18 Alors les disciples le questionnèrent en particulier: « Pourquoi n'avons-nous pu expulser ce démon ? »
- 19 « À cause, répondit-il, de votre manque de foi. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi, gros comme un grain de moutarde, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d'ici là, qu'elle le ferait; rien ne vous serait impossible.
20 Quant à cette sorte de démons, elle ne se laisse expulser qu'à force de prière et de jeûne. »
------------------------------------------------------------------------------------------------------------Dans St Luc IX
37 Le lendemain, lorsqu'ils furent descendus de la montagne, une grande foule vint au-devant de Jésus.
38 Et du milieu de cette foule, un homme s'écria: « Maître, je vous en prie, jetez les yeux sur mon fils, car c'est mon seul enfant.
39 Un esprit se saisit de lui et voilà qu'il se met à hurler, et l'esprit le secoue violemment, le fait écumer, et c'est tout juste alors s'il le quitte en le laissant tout pantelant.
40  J'ai prié vos disciples de l'expulser, mais ils n'ont pu le faire. »
41 Jésus répondit: « Race incrédule et perverse, jusques à quand serai-je avec vous et vous souffrirai-je ? Amène ici ton fils. »
42 Et comme il approchait , le démon le jeta sur le sol avec de violentes convulsions. Mais Jésus menaça l'esprit impur, guérit l'enfant et le rendit à son père.
43 Et tous restaient saisis de la grandeur de DIEU.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Y - 28 juillet Saint Victor, Pape et Martyr ( IIIe Siècle )

28 juillet
SAINT VICTOR, PAPE ET MARTYR ( IIIe SIÈCLE )

Saint Victor, Africain de naissance, gouverna l’Église sous le règne de l’empereur Sévère. Il se montra le digne successeur des apôtres, en s’opposant avec vigueur aux hérésies qui s’élevèrent de son temps.
Théodore de Byzance, qui avait apostasié pendant la dernière persécution, osa, pour s’excuser, nier la divinité de Jésus-Christ. Montau, né dans la Mysie, homme rempli d’ambition et d’orgueil, contrefit l’illuminé, se mit au dessus des Apôtres, et annonça qu’il avait reçu le Saint-Esprit pour donner à la loi évangélique sa dernière perfection. Il condamnait les secondes noces, ôtait à l’Église le pouvoir de remettre les péchés d’idolâtrie, d’homicide et d’impureté, et défendait aux chrétiens de prendre la fuite dans les persécutions. On remarquait dans les sectateurs de cette doctrine un grand fonds d’hypocrisie et des mœurs très-corrompues.
Tatien, philosophe platonicien, né en Syrie et disciple de saint Justin, fit aussi naufrage dans la foi, sous le pontificat de Victor. Il enseigna comme Marcion, Valentin et Saturnin, l’existence de deux principes, l’un bon et l’autre mauvais, et attribua la création du monde au mauvais. Il ajouta qu’Adam était damné et que le mariage était aussi criminel que l’adultère. Il condamnait l’usage de la viande et du vin, et ne se servait que d’eau dans la consécration de l’Eucharistie.
Saint Victor combattit tous ces hérésiarques et tâcha d’étouffer les scandales dès leur naissance. Il montra aussi beaucoup de zèle dans la dispute au sujet de la  célébration de la Pâque. Les Asiatiques la célébraient le quatorzième jour de la lune de mars, en quelque jour de la semaine qu’il se rencontrât; L’Église romaine et les autres Églises du monde chrétien la célébraient le dimanche qui suivait immédiatement le quatorzième jour. Divers concile d’Orient et d’Occident ordonnèrent que la discipline sur ce point fût uniforme, et qu’on suivît l’usage de l’Église romaine.
Mais Polycrate, évêque d’Éphèse, prit hautement la défense des Asiatiques. Le pape Victor, voyant que ces évêques ne voulaient pas se soumettre, menaça de les excommunier, mais, par un motif de charité et de prudence, il ne voulut pas porter trop loin la sévérité, et suivit en cela les avis que lui avait donnés saint Irénée, évêque de Lyon, dans une lettre qu’il lui écrivit à ce sujet en son nom et au nom des fidèles des Gaules.
Après avoir gouverné l’Église pendant neuf ans, dans des temps très-agités, saint Victor reçut la couronne du martyre et mourut l’an 202 de Jésus-Christ.
PRATIQUES. — Jésus-Christ a dit : « Que celui qui n’écoute pas l’Église soit regardé comme un païen et un publicain. » Soumettons-lui donc nos esprits et nos cœurs ; et obéissons avec amour à tous ses commandements.
PRIÈRE. — Seigneur, donnez à vos fidèles l’humilité et l’obéissance aux légitimes pasteurs de votre Église que vous dirigez, selon votre promesse, jusqu’à la consommation des siècles.
A.I.

Le mot de Yannick :
Le légitime pasteur, aujourd’hui encore 27 juillet 2013, c’est Paul VI, le vrai toujours vivant.  C’est lui que le monde doit écouter pour la voie du salut. Marie-Julie Jahenny parle de l’auguste prisonnier.
François agit sous la surveillance de la bête qui a repris vie et se montrera quand elle sera sûre de sa force et quand il n’y aura plus rien ni personne qui pourra se mesurer à elle et la dominer. Je pense que c’est dans les trois ans et demi depuis François en mars.
François est l’usurpateur 5.
L’usurpateur 1, ce fut le sosie de Paul VI, mis en place par le trio infernal, Villot-Casaroli-Benelli, pour faire, avec ce sosie, ce qu’ils ne pouvaient pas faire avec le vrai.
Seul un vrai Pape a l’infaillibilité pontificale et ne peut rien faire ( le voudrait-il, ce qui n’est pas concevable ) contre la foi et les mœurs.
Le sosie a signé la ‘nouvelle messe’ dite à tort ‘de Paul VI’. On devrait dire, pour être dans le vrai, la nouvelle messe du sosie de Paul VI. Elle porte le nom de messe pour donner le change mais elle n’est en rien une messe, pas plus qu’une zircone est un diamant.
Le sosie a nommé des cardinaux de son bord ( communiste : le trio infernal là s’est trompé car le sosie contrefaisait le franc-maçon  mais il était communiste ! il venait de Yougoslavie du temps de Tito, je crois. ) : 111. Au Conclave qui suivrait cela mettait matériellement le Saint-Esprit en minorité chez lui, qui n’était plus chez lui. Le sosie eut des velléités de tout dévoiler : éliminé.
L’usurpateur 2, non consentant,  ce fut Jean Paul Ier. Quand il fut mis au courant par le trio infernal, il ne voulut pas marcher dans la combine et il menaça de tout dévoiler. Le trio l’élimina. 33 jours !
L’usurpateur 3, consentant, ce fut Jean Paul II. Communiste. Il nomma 168 cardinaux de son bord. Avec lui la phalange franc-maçonne est écrasée. Elle réussira encore quelques tours de passe-passe comme l’habile nomination de Benoît XVI, l’usurpateur 4, consentant,  mais pas beaucoup plus et pas longtemps. Mais l’Église est désormais sous la griffe de la bête communiste, le temps de s’organiser et Benoît XVI devra céder sa place.
François est à ses ordres ( de la bête communiste qui a repris vie ) et sous sa surveillance.
Saint Victor, Pape, Martyr, Saint, priez DIEU car nous en avons grand besoin.

Page d’espérance : Il y aura l’Avertissement, que je prévois dans les six mois avant le Grand Miracle, qui aura lieu, lui, je pense, le 13 avril 2017. Ce ne sont que des suppositions miennes.
Mais en quoi consistera ce Grand Miracle où les malades seront guéris et les pêcheurs convertis ( Voir mon Post dans ce Blog du 17/05/2013 ) Conchita le sait.


Dimanche 28 juillet 2013 ORDO LITURGIQUE Dixième Dimanche après la Pentecôte

ORDO LITURGIQUE
( Cet Ordo se base sur le Code des Rubriques promulgué le 25 juillet 1960. )
Année :  2013
Mois : juillet
Dixième Dimanche après la Pentecôte
jour: Dimanche 28 juillet 2013.
Fête : Dixième Dimanche après la Pentecôte.
Couleur : vert.
Classe : 2ème classe.
Épître : 1 Co XII, 2-11.

Évangile : Lc XVIII, 9-14.

Ange des fêtes mobiles
Cycle de la Pentecôte
Saint ASMODEL VI ( Puissance )  Le filet de pêche
L'ANGE DE LA FIDÉLITÉ SALVATRICE
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


----------------------------------------------------------------------------------------------------

( M.R.C.E.R. imprimatur 1943)
Le 28 juillet
Saints Nazaire et Celse, Martyrs ;
Saint Victor, Pape et Martyr,
et Saint Innocent, Pape et Confesseur.
Semi-double — ( Orn. rouges )
Les premiers furent martyrisés à Milan au cours du 1er siècle après avoir propagé la foi en Gaule.
   Saint Victor I gouverna l’Église et mourut Martyr sous l’empereur Sévère.
   Saint Innocent I ramena les donatistes au sein de l’Église. Il mourut en 417.
( M.Q.E.V. imprimatur 1956 )
Le 28 juillet
Les Saints Nazaire, Celse, Victor I et Innocent I
Semi-double. Rouge.
L’Église célèbre aujourd’hui, en une même fête, des saints qui vécurent à des époques et en des pays différents.
-         Saint Nazaire et Saint Celse sont deux martyrs du Ier siècle; leurs corps furent retrouvés à Milan, par Saint Ambroise en 395. Une ville de France porte le nom de Saint-Nazaire.
-         Saint Victor Ier, pape de 189 à 199, était originaire d’Afrique; c’est lui qui fit admettre la date traditionnellement adoptée par toute l’Église latine pour la célébration de la fête de Pâques.
-         Saint Innocent Ier ( 401-417 ), contemporain de Saint Augustin et de Saint Jérôme, est un des plus grands papes de l’antiquité chrétienne.
-         « Gardez la foi d’Innocent qui siège sur la chaire apostolique, disait de lui Saint Jérôme; ne recevez aucune  autre doctrine, si sage et si séduisante qu’elle paraisse ». Ce fut un des grands défenseurs de la primauté du Saint-Siège.
-         Messe Intret
-         Collecte ( 2e oraison A cunctis;  3e oraison Deus, ómnium fidélium pastor et rector, fámulum tuum Paulum sextum  etc. ), épître, offertoire, secrète, communion et postcommunion propres.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Laportelatine ( page d'accueil ) d'avec qui nous divergeons cependant sur le problème du pape  
( car pour eux François, qui selon nous n'est même pas pape, est leur pape alors que la vérité est que le pape est Paul VI toujours vivant, lire 'le mot de yannick' dans les Post précédents ), 
dans le martyrologe d'aujourd'hui, 28 juillet, nous dit ceci sur les saints Nazaire et Celse:


A Milan, l'anniversaire des saints martyrs Nazaire et Celse, encore enfant. Après les avoir longtemps retenus et fait souffrir en prison, Anolin les fit périr par le glaive, pendant la persécution rigoureuse suscitée par Néron.
---------------------------------------------------------------------------------------------------
dans le sanctoral 
Saint Nazaire et saint Celse sont deux martyrs du Ier siècle, dont les corps furent retrouvés à Milan par saint Ambroise en 395. On trouva dans le tombeau de saint Nazaire une fiole de sang aussi vermeil que s'il avait été répandu le jour même; une ville de France porte le nom de ce Saint. saint Nazaire est également fêté 12 juin.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------